3 ans : Agri-Éthique arrive sur Paris !

Depuis sa création en 2013, Agri-Éthique s’impose comme la démarche innovante de commerce équitable origine France.

À l’occasion de ses 3 ans, Agri-Éthique a organisé une conférence de presse place de la nation à Paris. Ludovic Brindejonc et toute son équipe ont profité de l’événement pour dresser le premier bilan de ces années de développement en France, ils ont également annoncé les résultats de l’étude réalisée par Évéa Conseil sur l’emploi soutenu et la portée économique de la démarche sur le territoire (voir les résultats de l’étude).

Ce rendez-vous a surtout permis de présenter officiellement les nouveaux partenaires parisiens sur la filière « blé-farine-pain » : La coopératives Île-de-France Sud, les moulins Fouché et les boulangeries la Fournée d’Augustine. Ce nouveau partenariat est un signe fort pour la démarche qui poursuit ainsi son expansion au niveau national.

Question à : Patrick Beauvillard, Coopérative Île-de-France

Qu’incarne pour vous cette démarche ?

« Agri-Éthique permet de pérenniser les revenus pour les agriculteurs. Une pérennisation qui se fait sur 3 ans et qui peut perdurer sur les années suivantes. Nous sommes aujourd’hui face à un marché où la spéculation prend le dessus. Lorsque la production française est mauvaise, ce sont les agriculteurs qui prennent de plein fouet les répercussions sur les prix. Grâce à Agri-Éthique, on lutte contre ces répercussions. Le prix est stable sur plusieurs années, ce qui sécurise le revenu de nos producteurs. Cette démarche favorise la compréhension entre le consommateur et le producteur. Les matières premières viennent de la région, elles sont produites par des agriculteurs proches de Paris. »

 

Question à : Vincent Fouché, Moulins Fouché

Qu’est-ce qui a changé depuis votre adhésion à la démarche Agri-Éthique ?

«Depuis Agri-Éthique, je me sens au coeur de la réalité de la vie paysanne et plus proche de mes agriculteurs. Avec Agri-Éthique, nous sommes rentrés dans une démarche qui est vraie et réelle car elle valorise les savoir-faire de la filière agricole. Nous savons d’où vient notre blé et on l’achète à des agriculteurs que l’on connaît, c’est un vrai gage de qualité. Idem pour nos clients qui veulent savoir d’où viennent les matières premières qui composent leur baguette, aujourd’hui nous pouvons leur répondre. »

 

Question à : Pierre Thilloux, la Fournée d’Augustine

Vous êtes le premier boulanger en région parisienne à adhérer à la démarche Agri-Éthique. Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce pacte ?

« Le fait de savoir que nous sommes en circuit court et de connaître précisément l’origine des blés qui vont servir à faire notre farine. Adhérer à Agri-Éthique, c’est pour une multitude de raisons qui correspondent à nos engagements et nos valeurs : le fait de savoir que l’on peut verrouiller le fonctionnement d’une filière dans sa totalité, sur plusieurs années, pour pérenniser les emplois des agriculteurs, des meuniers et des boulangers. »

Publié dans Actu