Un pacte qui profite à tous !

Ni label, ni certification, le Pacte Agri-Éthique traduit l’engagement moral de tous les acteurs d’une filière. De l’agriculteur au consommateur, en passant par le meunier, l’industriel, le boulanger, chacun peut participer à cette action citoyenne. Consommateur de pain ou de produits à base de blé, vous pouvez dès à présent parler du Pacte Agri-Éthique autour de vous, à votre boulanger, voire auprès d’autres boulangers qui ne le connaissent pas encore, pour les inciter à rejoindre le mouvement.

De l’agriculture au consommateur, toute la filière y gagne !

En tout premier lieu, le pacte Agri-Éthique s’est porté sur le blé, LA valeur nourricière la plus symbolique! Il s’agit de pérenniser sa production en France de manière durable. Le prix du blé est aujourd’hui dépendant des stocks mondiaux, des conditions climatiques des autres pays, des rumeurs et des spéculations financières. Autant de phénomènes changeants qui peuvent créer des famines dans les pays qui n’ont plus les moyens d’acheter du blé, lequel constitue souvent l’essentiel de leur alimentation.

 

Le pacte Agri-Éthique repose sur des engagements réciproques et équitables entre les différents acteurs de la filière blé. Son but est de faire en sorte que chacun y gagne et fasse profiter le consommateur de productions cultivées localement et dans le souci du développement durable. Lorsque vous achetez un produit à base de blé Agri-Éthique, vous contribuez à préserver des emplois locaux, à garantir à des agriculteurs français un revenu leur permettant d’investir avec une vision à long terme, et vous agissez en faveur de l’environnement.

Redonner une place centrale et principale à l’agriculteur local, rémunérer sa production à sa « juste valeur », prouver que la mondialisation et la financiarisation des matières premières alimentaires ne sont pas une fatalité… Telles sont les motivations à l’origine de ce pacte.