La minoterie Paulic et la coopérative Triskalia rejoignent Agri-Ethique

La coopérative bretonne Triskalia et le meunier morbihannais Paulic ont rejoint le 4 mars dernier la démarche « blé Agri-Ethique ». Lancée par la coopérative agricole Cavac sur le modèle du commerce équitable, l’initiative compte aujourd’hui 11 meuniers et 5 coopératives.

Pour rappel, l’objectif est de réunir toute la chaîne de production, du blé à la boulangerie, via « un contrat sur trois ans à prix fixes entre agriculteurs et coopératives, meuniers et coopératives, meuniers et boulangers », précise-t-il.

Inciter à l’acte citoyen

« Le blé est destiné à être utilisé localement par les meuniers et boulangers. Il s’agit d’éviter au boulanger une fluctuation du prix du pain et d’éviter que l’agriculteur soit déçu par le prix du marché », souligne Ludovic Brindejonc, directeur général Agri-Ethique. L’idée est aussi « d’expliquer au consommateur qu’il peut faire un acte citoyen en allant dans telle ou telle boulangerie. Quand on lui dit que le prix de son pain est déconnecté des marchés financiers, ça parle », ajoute-t-il. La démarche pourrait être déclinée sur d’autres productions touchées par la volatilité des prix, comme le porc.

Publié dans Actu